#3 E X P L O R A T I O N

Et demain,
la confiance
en santé
mise en péril ?

De la santé connectée à la crise du coronavirus, l’actualité remet sans cesse en question la confiance citoyenne envers notre système de santé. À quelles conditions accepte-t-on la data dans nos vies ? La crise du coronavirus a-t-elle privé les acteurs traditionnels de leur pouvoir de prescription en ligne ?

LE PROBLÈME DE LA PROTECTION DES DONNÉES COMMENCE À SE POSER QUAND DES ÉQUIPES DE RECHERCHE NOTAMMENT INTERNATIONALES ONT ACCÈS À DES DONNÉES DE SANTÉ. IL FAUT QU’ELLES SOIENT ANONYMISÉES ET NON IDENTIFIANTES.

SÉGOLÈNE AYMÉ
DIRECTRICE DE RECHERCHE ÉMÉRITE À L’INSERM

Chloroquine : la naissance d’un écosystème crise de confiance cristallisée en une communauté ? Étude menée sur un corpus de 66k tweets, 15k publications Facebook (données Visibrain) ainsi que 22k publications d’actualités en ligne (données Talkwalker) et l’observation du groupe Facebook Didier Raoult Vs Coronavirus (470k membres)

La constitution éclair de cet écosystème a généré des hubs d’information qui présentent aujourd’hui toutes les caractéristiques des communautés influentes en ligne dans la formation de l’opinion.

La dynamique communautaire et le débat en ligne se sont progressivement polarisés et politisés, faisant évoluer le cours des discussions et des retombées. Il ne s’agit plus d’être pour ou contre la chloroquine, mais bien pour ou contre le Pr Raoult.

Covid-19 : les fausses informations en santé se multiplient Retour sur la trajectoire d’une fausse information ayant frappé l’Institut Pasteur

Une vidéo d’une viralité exceptionnelle

affirme le 17/03 que l’Institut Pasteur a inventé la Covid-19 en 2004, brevet à l’appui. 2 vidéos propagent la fausse information (+ de 3,5M de vues chacune en 24h). Pourtant, ce brevet ne concerne pas le Sars-Cov-2.

Un fact-checking d’une ampleur inédite

est finalement mené 24h après, appuyé par une dépêche AFP. + 300 articles s’en font le relai. Le fact-checking va alors engager davantage en ligne que la fausse information en elle-même.

Le témoignage de la direction de la communication

de l’Institut Pasteur nous aide à comprendre la pression temporelle à laquelle a été confrontée l’institution : réunir des éléments d’explication, les vulgariser, puis démentir, en mobilisant des chercheurs. Anticipation, coordination et réactivité ont guidé les pasteuriens.

Quelle que soit l’origine d’un débat profond sur notre système et nos valeurs en matière de Santé, l’enjeu aujourd’hui pour les institutions et acteurs du secteur est avant tout de s’emparer du sujet pour s’adresser à la société dans son ensemble.
À La Netscouade, nous accompagnons nos clients dans cet objectif.